Cette semaine est dédiée à la qualité de vie au travail sur le thème « Travailler ensemble ». Au vu de nos domaines d’expertises, il nous tenait à cœur de vous apporter quelques astuces pour améliorer vos conditions de travail et donc dans un certain sens vous aider à améliorer le bien-être au sein de votre entreprise.

Pour commencer, reprenons les bases préconisées par la médecine du travail. Un petit rappel ne fait jamais de mal !

Espace de travail :

  • Prévoir 10 m2 par personne
  •  Avoir une bonne luminosité (mais pas d’éblouissement)
  •  Privilégier un mobilier réglable
  • Prévoir un espace suffisant au poste de travail pour pouvoir se mouvoir, s’étirer aisément
  • Favoriser le choix de sièges avec pied à 5 branches

Installation au poste de travail :

  • Respecter la distance œil-écran (entre 50 et 70cm)
  • Bras formant un angle de minimum 90°
  • Dos soutenu par le dossier du siège
  • Clavier à 10/15 cm du bord du bureau
  • Cuisse à l’horizontale par rapport au sol
  • Pieds à plat au sol

      Depuis maintenant plus d’un an, avec l’arrivée du Coronavirus, des mesures sanitaires ont été mises en place dans les entreprises pour continuer à travailler [et à vivre] avec le virus : distanciations sociales, port du masque en open-space et dans les espaces communs, télétravail… Tous ces chamboulements ont révélé des problématiques d’organisation, de communication, de stress…

      Bien souvent, c’est un manque de place dans les espaces de travail [quand le télétravail n’est pas possible] pour respecter les distanciations qui ressort comme principale problématique. Pourtant, il existe quelques astuces bien pensées à mettre en place rapidement et bien sûr réversibles. Par exemple, vous pouvez intégrer des panneaux acoustiques surmontés d’une paroi en plexiglas entre chaque poste de travail. Cela vous permet d’être avec vos collègues tout en étant dans votre espace personnel pour rester concentré. En plus de vous isoler des bruits parasites, le panneau acoustique et la vitre vous permettent d’échapper aux microgouttelettes pleines de microbes de vos voisins.

      Cependant, le télétravail a été une mesure qui a pu être mise en place pour la majorité et malheureusement, nous remarquons que celle-ci n’est pas sans conséquences. Effectivement, ces mesures ont laissé des traces psychologiques chez certains. Afin de pallier celles-ci, il s’agit de recréer les liens sociaux, mettre en confiance ses employés, éloigner les peurs et les risques de contaminations et parfois revoir son style de management. C’est pourquoi, un retour progressif en entreprise est recommandé. Il est important que la réinsertion se fasse dans les meilleures conditions. Pour cela, il faut proposer de nouvelles façons de travailler.

 Il ne s’agit pas d’imposer, mais de savoir faire accepter les nouveautés en passant par le dialogue, en échangeant avec ses employés. Il est important de les faire participer, de les laisser soumettre leurs propositions.

      Pour reprendre le rythme de travail sur de bonnes bases rappelons qu’il est préconisé par la médecine du travail d’effectuer des pauses soit d’un quart d’heure toutes les deux heures ou si la tâche est intensive, faire des pauses de 5 minutes toutes les heures. Le mieux est de pouvoir se déconnecter complétement du travail [même si ce n’est que quelques minutes]. Il est alors judicieux de créer des espaces de pauses avec des ambiances différentes de celles des bureaux. Vos employés seront d’autant plus reconnaissants et efficaces.

      Pour ne plus subir cette crise et ces changements contraints, Structa répond à vos problématiques de réaménagement afin de gérer au mieux votre processus de transformation. Evidement le réaménagement de vos espaces n’exclut en aucun cas l’importance de la communication entre la direction et les employés qui reste un point primordial. Vous ne serez jamais mieux au courant de leur épanouissement qu’en leur demandant. Chez Structa nous avons pour habitude de dire qu’un projet réussi est un projet réfléchi conjointement entre les salariés et la direction et qui reçoit l’adhésion du plus grand nombre.

agencement entreprise

Cette situation sanitaire persistante et auquel nous auront probablement à faire de nouveau pousse à une réflexion :

Pour que ces changements ne soient plus une contrainte, il vous faut réfléchir aux gains et aux pertes, afin de réaliser un bilan objectif en identifiants les points positifs qui en ont découlés.

      La qualité de vie au travail agis sur les performances économiques, opérationnelles et sociales. Toutes les structures peuvent mener des actions à leurs échelles pour améliorer la qualité cela. Allant d’un point d’équipe de quelques minutes une fois par semaine à des réaménagements de locaux. Afin d’atteindre ces objectifs, il ne suffit pas de mettre en place une action, mais d’identifier les points à améliorer, pour créer une combinaison d’actions qui permettront de parvenir à ses fins. Au-delà des actions mises en place, il faut y associer la façon dont elles sont menées afin de garantir les résultats escomptés.

Pour d’illustrer au mieux cette situation quoi de plus parlant que de recueillir un témoignage de télétravailleur ! Nous vous laissons découvrir l’expérience de Monsieur Martin, comptable.

  • Comment gérez-vous le télétravail ? Avez-vous aménagé un espace dédié à celui-ci ?

Plutôt bien, l’important de se fixer des horaires, de rester organiser, de faire des pauses et de savoir s’arrêter à la fin de journée, bref de déconnecter. J’ai la chance d’avoir pu m’installer un espace de travail dans le salon, même si parfois mes enfants passent la tête pour faire coucou à la caméra !

  • Comment le contact avec vos collègues a-t-il évolué ?

 Nous avons privilégié les points téléphoniques rapides ou visio. Nous nous servons beaucoup plus de Teams pour des questions brèves, qui demandent une réponse instantanée, au détriment des mails, qui sont parfois plus long à être traités et qui peuvent laisser place à des quiproquos.

  • Quels sont les avantages ? Les inconvenants ?

Je me sens plus concentré et efficace bien sûr, je suis moins dérangé par mes collègues. Mais au fur et à mesure des mois qui passent, le lien social, les petites discussions au sujet des banalités du quotidien me manquent, c’est pourquoi nous avons mis en place des « visio café » pour garder le lien social. Mais malgré cela, au bout de 2 jours enfermés chez moi, il m’est nécessaire de prendre l’air et de faire un tour dehors.

  • Quelle organisation a été mise en place pour vivre au mieux cette situation ?

Mise en place de réunion visio chaque semaine entre les différentes équipes avec qui je travaille pour garder le lien entre collègues, s’obliger à encore plus communiquer. Ce qui a été appréciable de la part de la direction c’est de faire un point général tous les 15 jours, sur les objectifs à court terme, comment l’entreprise gère la crise, les nouvelles prises de décisions au sein des différents services… L’idée c’est de continuer à trouver du sens dans nos missions et de situer son rôle malgré la distance.

:
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email